"Ma thèse en 180 secondes" : 2e place pour Nathalie Magne à Lyon qui consacre sa thèse à la qualité de l'emploi dans les Scop !

"Ma thèse en 180 secondes" : 2e place pour Nathalie Magne à Lyon qui consacre sa thèse à la qualité de l'emploi dans les Scop !

12.05.2015

La qualité de l’emploi est-elle supérieure dans les Scop ? 
C’est la question à laquelle Nathalie Magne, étudiante à Lyon II, tente de répondre dans sa thèse d’économie depuis septembre 2012. « La réponse ne me semble pas évidente parce que si d’un côté les salariés sont impliqués dans les décisions, participent à la vie de l’entreprise, d’un autre côté l’incertitude et la pression peuvent être supérieures, voire conduire à des sacrifices excessifs » explique Nathalie Magne. « J’essaie donc de mesurer, grâce à une base de données de l’INSEE sur toutes les entreprises françaises, si ce qui est écrit dans les statuts coopératifs se traduit par moins d’inégalités dans les salaires, dans la hiérarchie et par plus de solidarité entre les travailleurs. »

Pour faire comprendre les résultats de sa recherche au plus grand nombre, la jeune doctorante a participé au concours « Ma thèse en 180 secondes » où elle a décroché la deuxième place à Lyon. Organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) dans toute la France, ce concours est un coup de projecteur sur le dynamisme des jeunes chercheurs en France et leur offre l’opportunité de développer leurs compétences en communication.