France Active 2020 : entreprendre pour transformer la société

France Active 2020 : entreprendre pour transformer la société

01.04.2016

2016_FranceActiveHorizons2020

Le monde change, l’économie change, les entrepreneurs changent et France Active aussi, a introduit Aurélie Marcireau, rédactrice en chef d’Europe 1, le Lab, lors de la présentation du projet stratégique à l’horizon 2020 de France Active « Entreprendre pour transformer la société » le 29 mars devant un parterre de 300 invités à la Gaîté Lyrique (Paris).

Denis Dementhon, son directeur général, a tout d’abord présenté le réseau, composé de 42 associations sur le terrain employant 550 salariés et 2 500 bénévoles en rappelant qu’il a accompagné et financé, en 2015, plus de 7 000 entrepreneurs, créant ou consolidant plus de 35 000 emplois et représentant 244 millions d’euros mobilisés en concours financiers.
Trois structures sont en appui de ce réseau : la Société d’investissement de France Active (SIFA), France Active Garantie et France Active Financement.

Les quatre axes du projet stratégique ont ensuite été exposés avant de les illustrer par six séquences faisant intervenir des entrepreneurs accompagnés de partenaires.
> 1) accompagner les entrepreneurs engagés
> 2) développer un environnement favorable aux entrepreneurs
> 3) préparer l’économie solidaire de demain, une économie engagée
> 4) faire reconnaître la finance solidaire comme moteur de transformation de l’économie

Ainsi, pour illustrer l’axe 2, Nicolas Raynaud, responsable des nouveaux projets R&D et administrateur de la Scop SET « Smart Equipment Technology » est venu raconter la belle histoire de ce fabricant d’équipements pour la microélectronique qui s’est transformé en Scop pour sauvegarder ses emplois et son savoir-faire d’excellence, alors qu’il était sur le point d’être racheté par une entreprise d’origine américaine basée à Singapour.
Trois ans après cette reprise en Scop, notamment avec le soutien d’Adises Active et du réseau des Scop, la PME technologique investit de nouveau, se développe à l’international et est passée de 36 à 50 salariés.
Patrick Lenancker, président de la CG Scop qui est partenaire de France Active depuis 2004, a pu témoigner du vrai regain d’intérêt des jeunes pour le modèle coopératif avec 15 % de dirigeants de Scop et Scic de moins de 35 ans et du travail mené par la CG Scop en termes de pédagogie et de communication, notamment concernant la transmission en douceur d’entreprises saines qui avec les transformations représentent 20 % des Scop contre 10 % pour les reprises d’entreprises en situation difficile, les 70 % restant étant des créations ex nihilo.

La soirée a été conclue par Christian Sautter, président de France Active et Carine Chevrier, déléguée générale à l’Emploi et à la Formation professionnelle.

Découvrez le nouveau clip de France Active « Entrepreneurs engagés »
Téléchargez le livret du projet stratégique