Acome dans Le Monde Economie

Acome dans Le Monde Economie

04.04.2012

Acome mini
Le Monde Economie du 3 avril a publié une longue interview de Jacques de Heere, PDG d’Acome située à Mortain dans La Manche.
Hissée au 1er rang des Scop de France, Acome assure sa pérennité en conciliant innovation, développement à l’international et implication des salariés.
La société, née de la volonté des ouvriers de relancer l’activité de leur usine lors de sa faillite en 1932, s’est spécialisée dans le marché des fils, câbles et tubes de synthèse.
Engagée dans une politique d’innovation, Acome investit 5 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et développement, soit un peu plus de 21 millions d’euros en 2011. 100 salariés se consacrent à améliorer la performance des produits mais aussi et surtout à en faciliter l’usage.
La performance de l’entreprise tient aussi à son potentiel de développement à l’international. En effet, si elle à commencé à s’implanter en Chine il y a une quinzaine d’années, c’est pour continuer de fournir ses clients, comme PSA ou Renault. En 1998, la société construit également une usine ex nihilo au Brésil destinée à produire pour les marchés locaux.
Les plans de développement d’Acome sont soutenus par l’ensemble des salariés, détenant chacun une voix au conseil d’administration : 1 450 salariés en France dont 1 000 salariés-associés. Notre stratégie demeure donc tournée vers le long terme et la pérennité de l'entreprise, vu que la majorité de nos salariés sont nos actionnaires ! […] Si notre priorité reste la rentabilité, l’entreprise n’est pas non plus sous la pression quotidienne d’un investisseur étranger, qui réclamerait un retour de 15 % sur le capital investi, confie Jacques de Heere.