Bouyer-Leroux devrait devenir le numéro un français de la brique

Bouyer-Leroux devrait devenir le numéro un français de la brique

11.01.2013

La briqueterie Bouyer-Leroux (Maine-et-Loire) est sur le point d’acquérir son concurrent Imerys Structure, filiale du groupe Imerys, qui compte plus de 400 salariés.
Le fabricant s’offrirait ainsi sept sites industriels et deviendrait le leader français de la brique en terre cuite : « Jusque-là, Bouyer-Leroux était présent d’Arcachon à Thionville. Avec cette acquisition, nous allons toucher le sud de la France », se réjouit Roland Besnard, PDG de la Scop, qui a pour cette acquisition fait une proposition d’achat de 90 millions d’euros, soit l’équivalent de son chiffre d’affaires annuel.
Le projet va maintenant être soumis à la consultation des instances représentatives du personnel ainsi qu'à l'obtention des autorisations administratives requises. Il pourrait aboutir dans le courant du premier semestre de l'année 2013.

www.bouyer-leroux.com