La CG Scop annonce une hausse des créations de Scop et Scic en 2015

Communiqué de presse

Paris, le 28 juin 2016

La Confédération générale des Scop dresse un nouveau bilan positif pour l’année 2015 avec la création de 319 nouvelles Sociétés coopératives et participatives, soit une progression de 6 %. Elles sont désormais 2 855 entreprises (1) représentant près de 51 500 salariés et générant un chiffre d’affaires consolidé de 4,5 milliards d’euros (+ 3 %).



Chiffres du bilan 2015

Sociétés coopératives et participatives 2 855
    Dont Scop 2 274
    Dont Scic 526
Salarié(e)s 51 500
Salarié(e)s associé(e)s 27 330
Chiffre d'affaires 4,5 milliards d'€



La création de nouvelles coopératives en augmentation
Ce bilan 2015 affiche une progression des créations de Scop et de Scic de 6 %, une croissance relativement plus soutenue que celle des sociétés françaises (2) qui a été de 4 % sur la même période.
Les transmissions d’entreprises saines en Scop poursuivent leur essor avec 40 transmissions sur l’année 2015 (38 en 2014).

Les Scic connaissent un succès grandissant

A la fin de l’année 2015, 526 Scic sont enregistrées dont 126 créées l’année dernière. En un an, le nombre de Scic a fait un véritable bond en avant avec un accroissement de 21 %. Les trois quarts de cette croissance proviennent notamment des créations de Scic ex-nihilo tandis que les transformations d’associations ou autres coopératives représentent une Scic sur cinq.

Un modèle d’entreprise pérenne
Le taux de pérennité des Sociétés coopératives et participatives à 5 ans s’élève à 65 %, taux supérieur à la moyenne nationale qui est de 50 %.

Un développement dans tous les secteurs d’activité
La majorité des nouvelles coopératives se développent dans le secteur des services. Elles représentent aujourd’hui 1 350 coopératives et 18 400 emplois. Ce secteur a généré sur 2015 la création de près de 100 entreprises et 630 emplois supplémentaires.
Le secteur de la construction reste prépondérant avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros malgré un contexte économique défavorable. 500 coopératives sont répertoriées représentant 11 850 salariés.
L’industrie demeure stable avec 375 coopératives et près de 9 000 salariés. Quant au domaine de l’éducation-santé et de l’action sociale, il représente aujourd’hui 250 coopératives et 5 550 emplois. Le commerce se développe aussi sous forme de coopérative avec un total de 250 Scop et Scic qui emploient près de 1 800 salariés. Les activités de l’énergie et de l’environnement ne sont pas en reste, puisque ce secteur totalise 400 emplois supplémentaires en 2015.

Bons résultats économiques des Scop et des Scic

Avec une hausse de 12 % de leur résultat net en un an, les Sociétés coopératives et participatives poursuivent leur progression sur le plan économique et financier depuis un an.

« Cette année 2015 est un bilan positif : les chiffres en hausse sont la preuve du dynamisme des Scop et des Scic. La croissance des Sociétés coopératives et participatives se poursuit en effet de façon durable, et la pérennité atteste que le
modèle est une solution qui fonctionne. »
Patrick Lenancker, président de la Confédération générale des Scop

 

(1) Ensemble des coopératives, adhérentes et non adhérentes à la CG Scop
(2) Source : Insee Première N° 1583 - janvier 2016 ; s’agissant des entités dotées d'une personnalité morale pour les activités


Téléchargez ce communiqué
 

A savoir sur les Scop et les Scic
La France compte 2 855 Sociétés coopératives et participatives qui emploient près de 51 500 salariés.
La Scop a la particularité d'appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51 % du capital et 65 % des droits de vote). Impliqués, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite
(entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent plus de 40 % des résultats à leurs salariés. La Scic a la particularité d’associer autour d’un projet commun toute personne physique ou morale (dont les salariés et les bénéficiaires). Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, chaque associé détient une voix lors des assemblées générales, quel que soit le montant de son capital.

A propos de la Confédération générale des Scop

Porte-parole des Scop et des Scic auprès des pouvoirs publics et des acteurs politiques, économiques et sociaux, la Confédération générale des Sociétés coopératives et participatives a pour mission de coordonner et d’animer le réseau des
Scop et Scic, présent sur tout le territoire avec 13 unions régionales et 3 fédérations de métiers (BTP, industrie et communication).
Le réseau propose un service complet aux Scop et Scic adhérentes et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges professionnels...


CONTACTS PRESSE
Agence AUVRAY & ASSOCIÉS

97 boulevard Malesherbes - 75008 Paris
Amélie Perrier - a.perrier@auvray-associes.com / 01 58 22 21 14
Alexandra Leoni - a.leoni@auvray-associes.com / 01 58 22 25 97