Bilan 2017

La CG Scop annonce une nette progression de l'emploi des sociétés coopératives

Communiqué de presse

Paris, le 2 juillet 2018



La Confédération générale des Scop présente un nouveau bilan chiffré positif, marqué par un accroissement conséquent de l’emploi de 7,6 % par rapport à 2016. Désormais, le Mouvement Scop regroupe 3 177 Scop et Scic, et son chiffre d’affaires atteint près de 5 milliards d’euros.

2017chiffres


L’emploi se renforce dans les Sociétés coopératives

L’année 2017 affiche une progression en termes d’emplois avec une hausse de 7,6 % par rapport à l’an passé, soit plus de 4 000 emplois supplémentaires. Cette croissance est portée principalement par le dynamisme des Sociétés coopératives de tous secteurs (+ 2 400 emplois) ; les nouvelles Scop et Scic représentent quant à elles près de 1 600 emplois créés ou consolidés. Globalement, depuis 2013, l’emploi a progressé de 19 % dans les Sociétés coopératives et a connu chaque année une courbe positive.

« Les Sociétés coopératives poursuivent leur essor et leur développement. Le Mouvement se félicite des résultats obtenus sur l’année 2017 : 300 Sociétés coopératives ont vu le jour et l’ensemble des Scop et des Scic compte désormais plus de 4 000 emplois supplémentaires. » Jacques Landriot, président de la Confédération générale des Scop

65 % des Sociétés coopératives ont été créées ex-nihilo


L’hexagone compte 3 177 Sociétés coopératives, un chiffre en hausse de 5 %. Aussi, en 2017, 300 nouvelles Sociétés coopératives ont vu le jour, dont 156 Scop et 134 Scic.
Les créations ex-nihilo représentent près de 200 de ces nouvelles coopératives et génèrent 21 % des emplois issus des créations de l’année. 55 coopératives ont été constituées dans le cadre d’une transmission d’entreprise saine (42 % des emplois générés par les créations 2017, soit un total de 660), 31 sont issues d’une transformation d’association ou d’autre type de coopérative (24 % des emplois) et 19, d’une reprise d’entreprise en difficulté (13 % des emplois).

2017_coop_créa 2017_effectifs_créa



Les Scic poursuivent leur essor
Les Sociétés coopératives d’intérêt collectif, au nombre de 741, poursuivent leur développement accéléré : + 15,6 % en nombre d’entreprises par rapport à 2016. Leurs effectifs s’élèvent à près de
7 000 salariés et leurs associés, salariés ou non, totalisent plus de 61 000 personnes physiques ou morales.

Les Sociétés coopératives, un modèle performant

Les coopératives enregistrent un taux de pérennité à 5 ans de 67 %, un résultat supérieur à la moyenne nationale qui est de 60 %. Ainsi, plus des 2/3 des Sociétés coopératives créées entre 2012 et 2017 étaient encore actives fin 2017.

Les services restent le secteur le plus dynamique

Le secteur des services enregistre 3 400 emplois supplémentaires en un an, une hausse de 17 % par rapport à 2016. Fin 2017, ce secteur représente 40 % des emplois du Mouvement et près de la moitié des Sociétés coopératives.
Loin derrière, deux autres secteurs porteurs d’emplois sont l’industrie et « l’éducation, santé et action sociale ». Tous deux contribuent à une hausse nette à hauteur de 370 emplois respectivement en 2017.
En troisième lieu, le secteur du commerce compte 180 emplois de plus en un an.

Ventilation sectorielle


Sur un an, le chiffre d’affaires agrégé, proche de 5 milliards d’euros, progresse de + 6,4 %. Les secteurs de l’industrie, de la construction et des services représentent à eux trois 82 % du chiffre d’affaires du Mouvement. A noter, également, le dynamisme des Sociétés coopératives dans les secteurs de l’énergie & de l’environnement et du commerce. Elles enregistrent respectivement une croissance annuelle de leur chiffre d’affaires de 16,4 % et de 11,6 %.


Télécharger le communiqué de presse



A PROPOS DES SCOP ET DES SCIC
La Scop a la particularité d’appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51 % du capital et 65 % des droits de vote). Impliqués, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent plus de 40 % des résultats à leurs salariés.
La Scic a la particularité d’associer autour d’un projet économique commun toute personne physique ou morale (dont obligatoirement les salariés et les bénéficiaires). Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, chaque associé détient une voix lors des assemblées générales, quel que soit le montant de son capital.

A PROPOS DE LA CONFEDERATION GENERALE DES SCOP
Porte-parole des Scop et des Scic auprès des pouvoirs publics et des acteurs politiques, économiques et sociaux, la Confédération générale des Sociétés coopératives a pour mission de coordonner et d’animer le réseau des Scop et Scic, présent sur tout le territoire avec 12 unions régionales et 3 fédérations de métiers (BTP, industrie et communication). Le réseau propose un service complet aux Scop et Scic adhérentes et aux porteurs de projet : accueil et suivi personnalisé, accompagnement juridique, solutions de financements adaptées à la création d’entreprises comme à leur développement, formations, échanges professionnels…


Contacts presse

Agence AUVRAY & ASSOCIÉS
Sarah Sruck - s.struck@scop.coop / 01 58 22 21 14
Alexandra Leoni - a.leoni@auvray-associes.com / 01 58 22 25 97