Pratiques managériales coopératives et qualité de vie au travail (QVT)

Dans le cadre du Fonds pour l'amélioration des conditions de travail (FACT), la Confédération générale des Scop a conduit une enquête auprès d'une douzaine de dirigeants et salariés de coopératives dans trois régions pour mieux connaître les pratiques managériales des Scop et des Scic et leur impact sur la qualité de vie au travail (QVT).

Les diagnostics conduits, confortés par le retour et les échanges de pratiques issus de réunions territoriales réalisées dans les trois régions partenaires, font en substance émerger les points-clés suivants :

Fact
> Scop et Scic sont différentes des autres entreprises en matière de management et vie au travail

> Par-delà  leur  grande diversité  de  métiers et  de cultures, elles ont toutes un «  plus humain». Scop,  Scic, CAE ont leurs spécificités. Mais les problématiques de management et QVT leur sont communes

> Elles gèrent leurs impératifs économiques, mais les valeurs humaines sont pour elles prioritaires

> Elles ne font pas que se réclamer du participatif et de l’humain, elles le pratiquent

> Au-delà du participatif, elles expérimentent le partage : partage des résultats, partage des décisions, partage du pouvoir

> La  proximité et la confiance  semblent plus grandes entre les dirigeants et les salariés de coopératives que dans d’autres entreprises, du fait même que les dirigeants ne sont pas recrutés par des acteurs externes, mais par les salariés eux-mêmes et souvent même parmi eux. En conséquence, les salariés ressentent plus de liberté et de bien-être au travail

> La plupart des salariés de Scop et Scic qui ont travaillé dans d’autres entreprises ne souhaitent plus travailler au-trement qu’en coopérative

> Le  temps  est  une  variable-clé dans les Scop et Scic, plus encore que dans  d’autres entreprises : Scop et Scic prennent le temps de l’échange et des espaces de discussion, un point de différenciation fort avec la plupart des autres entreprises. Le temps est aussi une contrainte pour les dirigeants soumis à une charge de travail d’autant plus forte

> Convaincus et intéressés par le modèle coopératif au travail, les dirigeants sont en recherche de clés pour faire vivre le projet coopératif et leur activité économique. Ils sont en demande d’échanges en particulier de pratiques managériales avec d’autres coopératives.

...

Télécharger la synthèse des enseignements-clé

Télécharger le rapport complet